Association  Nationale   des  Scouts  Franšais   Anciens  Combattants

Ceux qui ...

Recherche interne avec Google

 

-  Ceux qui sont morts avec leur insigne scout sur la vareuse , comme Robert Pasteau, du clan de Limoges,


   - Ceux qui demandèrent à être enterré dans leur uniforme scout , tel Jacques de Boudus, dans le Nord,

  - Ceux qui furent fusillés en chantant la prière scoute , comme Alain Perrier, de la 24ème Marseille,


  - Ceux qui, déclarant n'avoir pas peur de la mort, se disaient « Être Prêt » comme Armel Jahan, au clan du 2ème B.C.C.P.,


  - Ceux qui offrirent leur souffrance dans les camps de prisonniers et donnèrent "joyeusement leur vie pour leur épouse et pour les Scouts de France " comme Louis Courrier, routier de Béziers, ou Yves Bonnet, routier et chef de troupe à Toulouse,


-  Ceux qui s'envolèrent pour un dernier combat avec leur croix de promesse accroché au tableau de bord de leur avion, comme René Mouchotte, scout de Paris,


-  Ceux qui voulurent " vivre scoutement et saintement " comme Efflam de Penanster, scout et routier de Riaumont, mort au cours d'une opération de maintien de la paix en Somalie en 1993,


  -  Ceux que leur supérieur notait comme de" vrais seigneurs au combat" et qui savaient se préserver des moments de prières, chapelet à la main en pleine opération, tel Georges-Vincent Dumontet, de la 27ème Paris,


  -  Ceux dont la tombe est frappée de la croix potencée et des lettres "Routier Scout", comme celle d'André Huon, mort à 19 ans,


- Et tant d'autres oubliés qui justifient fièrement leur sacrifice, par leur qualité de routier ou de scout de France.

" Chaque soir , ma pensée va vers la France :

Dieu, Famille, Patrie,

trois mots qu'on ne devrait jamais séparer. "

Bienheureux Marcel Callo,
à la veille de sa mort.